Séminaire « L’Afrique avant les provinces romaines : les royaumes africains »

Michèle Coltelloni Trannoy, membre de l’équipe EpiCherchell organise en partenariat avec Virginie Bridoux et Anis Mkacher une série de conférences sur les royaumes africains. Il s’agit de 4 séances le mardi de 16h  à 18h, à l’ENS Ulm et à distance entre le 27 février et le 2 avril (le lien pour la visioconférence sera disponible sur le site de l’UMR 0rient et Méditerranée ou sur celui d’AOrOc.

La thématique retenue fait écho avec le premier volume du corpus des inscriptions de Caesarea Mauretaniae intitulé « Caesarea à l’époque des rois de Maurétanie. Témoignages épigraphiques sur la cour de ses rois et la population de leur capitale » [M. Coltelloni-Trannoy, Ph. Leveau, S. Satre (éd.)] ; à paraître dans la collection d’Etudes d’Antiquités africaines fin 2024. Préfacé par Amel Soltani, cet ouvrage rassemble les études de dix-sept auteurs internationaux : Philippe Leveau, Michèle Coltelloni-Trannoy, Touatia Amraoui, Bruno Baudoin, Amel Bouder, Salim Drici, Aliénor Genéty, Christine Hamdoune, Djahida Mehentel, Adel Oubraham, Luigi Prada, Bernard Rémy, Stéphanie Satre, Intissar Sfaxi, Francesco Tecca, Nicolas Tran, François Wiblé.

 

Ce séminaire s’inscrit à la fois dans le cadre du séminaire de Sorbonne Université (Histoire des mutations politiques de la République à l’Empire, dir. M. Coltelloni-Trannoy) et celui de CNRS-ENS-PSL (Histoire et Archéologie de l’Afrique du Nord antique, dir. V. Bridoux et A. Mkacher).

Le séminaire annuel Histoire et Archéologie de l’Afrique du Nord antique propose un espace de formation et d’échanges scientifiques ouvert aux étudiants et aux chercheurs qui s’intéressent aux territoires couvrant actuellement la Libye, la Tunisie, l’Algérie et le Maroc, depuis l’époque phénicienne jusqu’à l’époque pré-médiévale.
Le programme du second semestre, sous la responsabilité de Michèle Coltelloni Trannoy, porte sur une époque charnière de l’histoire de l’Afrique du Nord antique : celle des royaumes entrant progressivement dans un monde qui passe sous le contrôle de Rome à divers titres, et qui voit se renforcer l’interdépendance des espaces provinciaux et périphériques. L’approche de cette histoire à multiples facettes se fera sous deux angles : d’une part, celle des alliances avec Carthage puis Rome, qui a entraîné une participation des rois aux grands enjeux méditerranéens en même temps que se formait un réseau de « rois amis et alliés de Rome » ; d’autre part, des études sur les évolutions internes aux royaumes, qu’il faut comprendre dans le cadre de ces vastes interactions politiques, économiques et culturelles.

Programme des séances

1. 27 février :

Michèle Coltelloni Trannoy (Sorbonne Université, UMR 8167 Orient et Méditerranée) : Les royaumes africains : les chemins de l’alliance avec Rome

Giusto Traina (Sorbonne Université, UMR Orient et Méditerranée) : Tigranocerte et Césarée de Maurétanie : des villes vitrine ?

2. 19 mars :

Federico De Ponti (Sapienza Université de Rome) : Aspects de la vie culturelle à Césarée de Maurétanie sous Juba II

Amel Bouder (Freie Universität Berlin) : L’iconographie des stèles antiques en Algérie, du Ier siècle av. J.-C. au IVe siècle apr. J.-C., entre les traditions préromaine et romaine

3. 26 mars

Mohamed Tahar (Université de Tunis, faculté des sciences humaines et sociales) : Le conflit territorial entre les Carthaginois et les Numides : inventer le passé pour faire valoir ses droits

Virginie Bridoux (CNRS-ENS Paris, AOrOc) : Les relations entre la Numidie, Carthage et le monde punique à travers les témoignages matériels

4. 2 avril :

Amel Soltani (CNRA, Alger) : titre de la communication à préciser

Laurent Callegarin (Université de Pau et des pays de l’Adour, IRAA) : Frappe et circulation monétaires en Maurétanie (IIIe siècle a.C.-Ier siècle p.C.)

Contacts

michele.trannoy@sorbonne-universite.fr
virginie.bridoux@ens.fr
anis.mkacher@gmail.com

 

 

No Comments

Post A Comment